Info : des ovules et des spermatozoïdes créés en laboratoire

13.03.2020

Les causes de l'infertilité dans un couple sont diverses. L'infertilité peut, en effet, être soit féminine, soit masculine, soit provenir des deux membres du couple ou encore provenir d'une source inconnue. Les études sur le sujet de l'infertilité ne manquent pas. Nombreux d'ailleurs sont les laboratoires en quête de la solution miracle pour vaincre l'infertilité dans les couples. Parmi toutes ces études, un laboratoire américain a récemment fait part d'un procédé en cours de développement : celui de reproduire des ovules et des spermatozoïdes directement à partir de cellules souches. 

Info : des ovules et des spermatozoïdes créés en laboratoire pour vaincre l'infertilité

La création de gamètes en laboratoires pour diminuer l'infertilité

Pour rappel, on parle d'infertilité dans un couple lorsque ce dernier a eu, durant une période d'au moins 12 mois, des rapports sexuels non protégés, à fréquence régulière et sans qu'il y ait eu fécondation.

Des laboratoires spécialisés en fertilité ont déjà permis le développement de nombreuses solutions contre l'infertilité. Parmi ces solutions, on retrouve notamment les traitements hormonaux ainsi que la procréation médicalement assistée (PMA). La science continue pourtant sans cesse de rechercher la solution qui permettrait à tous les couples, même les plus infertiles, de pouvoir procréer.

Il y a quelques années, des tests ont été réalisé au Japon sur des souris. Ces tests consistaient en la reproduction de rongeurs par la mise en commun de cellules. 

C'est récemment aux États-Unis que cette technique est allée plus loin. Les chercheurs ont créé des ovules et des spermatozoïdes à partir de cellules souches issues d'embryons humains. À terme, l'étude voudrait réussir à créer ces gamettes directement en prenant des cellules de la peau des partenaires. 

Une avancée qui révolutionnerait complètement le domaine de la fertilité. Si ce procédé voit le jour, il pourrait en effet permettre à une personne stérile d'avoir un enfant biologique. De même, le fait de créer des ovules à partir de la peau pourrait "stopper", en quelque sorte, l'horloge biologique de la femme. Celle-ci pourrait alors avoir des enfants plus tardivement sans craindre la ménopause. Les jeunes femmes atteintes de ménopause précoce verraient également leur désir d'enfants devenir réalité.

Si la création de gamètes (spermatozoïdes et ovules) en laboratoires à partir de cellules serait une révolution, des études plus poussées doivent encore avoir lieu. La médecine continue son étude contre l'infertilité.


En savoir plus
Accepter