Infertilité masculine: définition

L'infertilité masculine est un problème qui préoccupe de nombreux couples souhaitant concevoir un enfant. Mais qu'est-ce que l'infertilité masculine ? Comment peut-on la définir ? Qui est concerné ? Voilà une série de questions auxquelles vous trouverez réponse ci-dessous.

Définition de l'infertilité masculine

homme-seul-fertilite.jpgL'infertilité se définit par l'impossibilité pour un couple de concevoir un enfant après une année ou plus de relations sexuelles régulières (2 à 3 fois par semaine) et non protégées. On distingue deux types d'infertilité masculine: 

  • L'infertilité primaire: il n'y a jamais eu de gestation reconnue (autrement dit, l'homme n'a jamais eu d'enfant)
  • L'infertilité secondaire: il y a déjà eu fécondation (quelles qu'en aient été l'issue ou la durée)

En général, on estime que la fertilité masculine évolue favorablement jusqu'à 25 ans avant de se stabiliser puis de diminuer.

Prévalence de l'infertilité

Certaines estimations démontrent que, en Belgique, l'infertilité touche environ 1 couple sur 6, c'est-à-dire environ 15% de la population.

En France, une enquête nationale périnatale de 2003 indique qu'1 couple sur 5 serait confronté à l'infertilité après 12 mois sans contraception.

Au Canada, l'Association Canadienne de Sensibilisation à l'Infertilité (ACSI) mesure le taux d'infertilité à 1 couple sur 6 après une année sans moyen de contraception.

L'homme et l'infertilité masculine

Pendant très longtemps, les problèmes d'infertilité ont été considérés comme provenant de la femme (essentiellement pour des raisons culturelles car l'infertilité masculine était mal admise). Cependant, au fur et à mesure des années, on a remarqué que la responsabilité des hommes s'était accrue, une bonne chose puisqu'on considère que l'infécondité d'un couple est très souvent expliquée par un problème de fertilité chez les deux partenaires !

En général, on estime que les problèmes d'infertilité sont répartis comme suit: 

  • 30% d'origine masculine
  • 30% d'origine féminine
  • 30% chez les deux membres du couple
  • 10% d'origine inconnue

Pour savoir plus sur les causes de l'infertilité masculine, cliquez ici.
Pour savoir plus sur le spermogramme, cliquez ici.


Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
OK