Infertilité et stérilité masculine

De l'aide contre l'infertilité et la stérilité masculine avec Proxeed Plus

L'infertilité se définit comme l'incapacité d'un couple à concevoir ou à mener à terme une grossesse après 1 an ou plus de relations sexuelles régulières non protégées.

Toutefois, l'infertilite (qu'on nomme aussi stérilité) est un terme relatif puisqu'il englobe les couples avec un large éventail de possibilités. Cela va de ceux dont la conception est plus longue que la plupart, à ceux qui ne pourront pas concevoir.

L'infertilité est un phénomène qui peut évoluer de l’infertilité à la sous-infertilité à une fécondité élevée1. Bien qu'il soit estimé que la prévalence de l'infertilité se situe entre 13-15%, jusqu'à 33% des femmes ont, à un moment de leur vie, des problèmes pour concevoir2

L'infertilité : aussi un problème masculin

Il est important d'indiquer que les femmes ne sont les seules causes d'infertilité d'un couple. En effet, des études ont démontré que l'infertilité pouvait provenir de l'homme (20%), de la femme (33%) mais aussi des deux membres du couple (39%)3.

L’impossibilité à se reproduire provoque souvent chez les couples des moments de colère, de culpabilité et de dépression.

Bien que la stérilité ait été traditionnellement considérée comme un problème féminin, l'incidence de l’infertilité entre les hommes et les femmes est identique4.

Infertilité masculine et spermogramme

Différents facteurs environnementaux et liés au style de vie ont été démontrés comme contribuant à l'infertilité masculine.proxeed_intro.jpg 

Beaucoup de ces facteurs influent sur la fabrication et la maturation des spermatozoïdes (la spermatogenèse) en provoquant la production de spermatozoïdes non viables ou en provoquant des anomalies qui conduisent à des défauts génétiques.

Parmi ces facteurs, on trouve par exemple la consommation de substances telles que le tabac ou l'alcool mais aussi certains médicaments, un environnement toxique ou encore la radiothérapie (découvrez l'ensemble des facteurs ici)

L'analyse du sperme (le spermogramme) n’est pas considérée comme un test de fertilité mais c'est un indicateur prédictif très important. Dans un spermogramme, c'est le nombre de spermatozoïdes motiles et normaux qui est important (ceux qui augmentent le taux de fertilité).

Les mesures standard de l'analyse du sperme et de sa qualité sont:
  • La morphologie
  • La motilité et la mobilité vers l’avant des spermatozoïdes;
  • La concentration du sperme en spermatozoïdes;
  • Et le volume séminal3.

Les effets des ingrédients de Proxeed Plus sur la fertilité masculine

La L-carnitine et l'Acétyle-L-carnitine sont indispensables à Proxeed Plus car ils jouent un rôle primordial pour le métabolisme énergétique du sperme. Des études ont démontré l'impact des carnitines sur  la mobilité, la morphologie, la concentration et le nombre de spermatozoïdes. Ces nutriments peuvent également contribuer à la protection du sperme en réduisant l'impact des radicaux libres.

Le fructose figure parmi les substrats énergétiques principaux du fluide séminal.

La vitamine B12 améliore la fertilité masculine dans le sens où elle est impliquée dans la maturation des cellules et dans la synthèse de l'ADN. Un manque de vitamines B12 peut contribuer à une mobilité et un nombre inférieurs de spermatozoïdes.

L'acide citrique est impliqué dans différents aspects du métabolisme énergétique

Le sélénium est également important pour la fertilité de l'homme car il s'agit d'un puissant antioxydant réputé pour stabiliser l'intégrité des flagelles spermatiques. En cas de manque de sélénium, la mobilité des spermatozoïdes est impactée.

Comme le sélénium, la coenzyme Q10 agit comme un antioxydant mais aussi comme agent de promotion de l'énergie. Différentes études ont démontré une corrélation entre les niveaux de coenzyme Q10 et la santé du sperme.

La vitamine C est aussi un antioxydant. Présent dans le volume séminal, elle permet d'améliorer la qualité du sperme chez les fumeurs.

Le zinc est également un ingrédient indispensable pour la fertilité masculine. Des études ont en effet démontré que les hommes hypofertiles présentaient des niveaux séminaux de zinc inférieurs à ceux des hommes fertiles.

Enfin, l'acide folique, pris conjointement avec du zinc, améliore la santé du sperme aussi bien chez les hommes hypofertiles que chez les hommes fertiles.

1    Comhair 1987
2    Seibel 1997
3    Le Figaro
4    The role of antioxidant therapy in the treatment of male infertility. Agarwal et al. Human Fertility, December 2010; 13(4): 217–225 [Source]

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
OK