Gonorrhée et stérilité féminine

15.02.2021

De nombreuses maladies et infections sont sexuellement transmissibles et peuvent provoquer des problèmes de fertilité voire une stérilité permanente dans les dérivées les plus sévères. C'est notamment le cas de la "gonorrhée", infection qui a connu une augmentation accrue de personnes atteintes ces derniers mois... Proxeed vous explique pourquoi.

Gonorrhée et stérilité féminine

Qu'est-ce que la gonorrhée ? 

La gonorrhée - également appelée chaude-pisse ou gonococcie - est donc une MST qui est causée par une bactérie nommée gonocoque

N'importe qui peut être touché par la gonorrhée, bien que le principal public touché soit celui âgé de 15 à 24 ans. 

Cette maladie sexuellement transmissible est très contagieuse et peut causer de véritables dommages physiques

Pourquoi la gonorrhée est-elle en augmentation ? 

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) met de plus en plus en garde contre cette infection et ce, depuis déjà près d'une année. En effet, l'OMS a remarqué une augmentation significative du nombre de personnes présentant la gonorrhée

Ces infections pourraient avoir un lien avec la prise excessive d'antibiotiques due à la crise de coronavirus. De nombreuses personnes ayant été infectées par la covid-19 abuseraient de la prise d'antibiotiques, ce qui provoquerait la prolifération de la bactérie gonocoque.

Symptômes de la gonorrhée

La gonorrhée provoque des symptômes semblables aux autres IST, ce qui la rend assez difficile à détecter de premier abord. D'autant plus que, chez la femme, elle est généralement asymptomatique

La gonorrhée touche les organes sexuels, l'anus mais peut également toucher la gorge ou les yeux des bébés. En effet, de nombreuses femmes enceintes sont touchées par la gonorrhée, l'infection peut alors s'en prendre à leurs bébés durant l'accouchement.

Les principaux symptômes de la gonorrhée sont : les brûlures urinaires, des démangeaisons, des pertes de liquide ou de sang. Dans les formes les plus sévères, elle peut également provoquer la stérilité féminine. Elle se fait ressentir alors par des douleurs pelviennes, de la fièvre ou des pertes de sang, une salpingite.

Que faire en cas de gonorrhée ? Une infertilité féminine systématique ? 

La gonorrhée peut être détectée par un auto-prélèvement vestibulaire. Les deux partenaires doivent être traités directement en cas de gonorrhée. 

Si la stérilité féminine n'est relevée que dans les cas les plus graves, mieux vaut tout de même traiter tout de suite la bactérie lorsque le couple ressent une gêne. Parler est le meilleur moyen de prendre le problème à sa source directement.

En savoir plus sur la fertilité féminine

En savoir plus
Accepter