Fertility Yoga : reconnecter son corps et son esprit

17.01.2020

On le sait, le stress a un lien direct avec de nombreux problèmes de fertilité féminine et masculine. Pour contrer cette infertilité, de nombreuses solutions existent aujourd'hui et visent au bien-être personnel des partenaires pour augmenter leurs chances de procréer ensemble. Parmi toutes ces solutions, une pratique a vu le jour récemment : le Fertility Yoga.

Fertility Yoga pour augmenter sa fertilité

Qu'est-ce que le yoga de la fertilité ?

Le yoga de la fertilité est une approche holistique nord-américaine étudiée par une psychologue spécialisée - le docteur Alice Domar - dans le bien-être des femmes. Aujourd'hui, le Fertility Yoga arrive petit à petit en Europe et est même conseillé à de nombreuses femmes ayant des problèmes de fertilité.

Le but du yoga de la fertilité est d'aider les femmes à réguler leurs taux d'hormones. Grâce aux postures de yoga ciblées, la circulation sanguine du bas du corps est activée et stimule les ovaires.

En stabilisant le niveau d'hormones, le corps est plus détendu, plus résistant aux périodes de stress. Car un cerveau en stress libère de la "cortisol", une hormone qui empêche la fertilité féminine.

Le yoga de la fertilité est concentré principalement autour de la respiration abdominale avec des mouvements légers mettant en avant l'ouverture des hanches, du fessier et du périnée. La plupart des exercices de Fertility Yoga ont été empruntés au Hatha Yoga. 

En pratique, les séances de Fertility Yoga se déroulent en plusieurs phases

Dans un premier temps, il sera demandé à la femme de partager les différentes phases et spécificités de son cycle menstruel. En fonction, les séances de Fertility Yoga seront établies différemment. 

Lors des séances pratiquées durant la première période du cycle (les 14 premiers jours), les gestes de yoga seront plus actifs et dynamiques. En revanche, durant la seconde partie du cycle, les postures et mouvements seront plus doux et calmes.

Le Fertility Yoga, pour qui ? 

Le yoga de la fertilité a montré ses bienfaits auprès de nombreuses femmes. 

Des séances sont souvent recommandées aux femmes en procédure de procréations médicalement assistées. Lors de FIV, des hormones de synthèse sont injectées au corps. Le Fertily Yoga aide alors l'organisme à se préparer à ces prises d'hormones intensives.

Comme évoqué précédemment, les mouvements permettent au corps de la femme de rééquilibrer le taux d'hormones. Des chiffres ont d'ailleurs démontré que la pratique du Fertility Yoga multiplierait par trois le taux de réussite d'une fécondation in vitro

Mais ce n'est pas tout, le yoga de la fertilité peut venir en aide à d'autres pathologies ayant un impact sur la fertilité féminine. 

De nombreuses femmes souffrant de SOPK (syndrome des ovaires polykistiques), d'endométriose ou encore d'insufisance ovarienne pratiquent le yoga de la fertilité. Le yoga aiderait à soulager les douleurs ovariennes et ainsi à détendre l'organisme.

Si la pratique du yoga de la fertilité féminine est encore neuve, cette activité physique permet, dans tous les cas, aux femmes de connaître leur corps, de l'écouter. En ayant une meilleure image de soi et en prenant du temps pour se faire du bien, une harmonie se crée entre le corps et l'esprit.

En addition au yoga de la fertilité, il est indispensable d'adopter un mode de vie sain si vous désirez tomber enceinte. Proxeed vous accompagne durant votre envie de grossesse en vous fournissant des compléments alimentaires qui boostent votre fertilité.


En savoir plus
Accepter