Fertility Apps : quand technologie se mêle à fertilité féminine

12.08.2019

À l’heure où la technologie ne cesse de s’étendre à tous les secteurs, de nombreuses applications concernant la sexualité et la fertilité féminine ont vu le jour ces dernières années. 

Le but de ces applications - ou fertility apps - est de suivre, entre autres et selon les informations rentrées, le cycle de la femme. Elles indiquent ainsi quand la femme va être indisposée, le nombre de jours précis, la période et le jour d’ovulation. Ces informations sont calculées en fonction des données indiquées par la femme. Ainsi, en vous inscrivant sur l’une de ces fertility apps, l’application vous posera des questions sur vos règles, vos cycles, vos tendances au syndrôme pré-menstruel ainsi que des informations sur votre intimité.  

Si ces applications sont aujourd’hui ancrées dans le quotidien de millions de femmes, la question est : sont-elles fiables et permettent-elles réellement de tomber enceinte ? 

Fertility Apps et fertilité féminine

Les points positifs des fertility apps

  • Le tracking des règles : pour les stressées, les tête en l’air, celles qui ne prennent aucun moyen de contraception ou pour n’importe quelle femme, les fertility apps se basent sur vos dernières périodes de règles pour vous donner la période la plus précise possible du début de vos règles. Elles vous permettent également d’anticiper en notant sur un calendrier les périodes durant lesquelles vous serez réglées dans les mois à venir. 
  • Des données sur sa santé : la plupart de ces applications fertilité vous permettent d’entrer quotidiennement des données sur votre état mental, sur vos douleurs, sur votre activité physique, sur vos relations sexuelles, sur vos moyens de contraception et sur bien d’autres points. En fonction des réponses données, les fertility apps peuvent alors vous faire un check-up sur votre état de santé et sur votre fertilité. 
  • Les fertility apps sont ludiques : en fonction de votre profil, des quizz vidéos, calendriers et autres articles intéressants vous sont proposés afin de vous informer au mieux sur la fertilité féminine. 
  • Ces applications sont pour la plupart gratuites.
  • Êtes-vous là pour procréer ? : les fertility apps s’adaptent à votre situation. Ainsi si vous vous êtes inscrites dans le but d’avoir un bébé, l’application vous demandera de le spécifier pour pouvoir vous donner les astuces nécessaires. 

Les points négatifs pour la fertilité féminine

  • L’utilisation des données : comme pour toute autre application, les fertility apps collectent vos données. Celles-ci sont bien souvent revendues à des laboratoires pharmaceutiques. De plus, certaines données entrées dans ces applis sont utilisées par des annonceurs pour du remarketing. Par exemple, vous avez indiqué que vous avez eu un rapport sexuel non-protégé sur votre fertility apps, en vous rendant sur un de vos réseaux sociaux, une publicité concernant la pilule du lendemain peut apparaître.
  • La femme standard : ces applications sont basées sur le cycle menstruel d’une femme standard. Bien qu’elles puissent être très fiables du point de vue des règles, de nombreux articles indiquent que sur un panel d’applications testées, 81% seraient inefficaces
  • Des options premium : bien que ces applications sont souvent gratuites, bon nombre d’entre elles demandent quand même un certain budget pour des options plus poussées et plus précises.
  • Le stress des notifications : lorsque vous essayez de procréer, les fertility apps se basent sur les cycles de fertilité féminine standard et n’hésitent pas à vous envoyer des notifications pour vous indiquer QUAND avoir des rapports. De même, si vous ne les écoutez pas, elles n’hésitent pas à vous dire que votre tentative a échoué et qu’il vaut mieux réessayer le mois d’après.

En conclusion, bien que ces applications se basant sur la fertilité féminine puissent être un bon outil pour suivre son évolution et ses périodes de règles, en ce qui concerne l’étude de l’ovulation elles ne sont pas à privilégier. 

Basées sur un panel de femmes standard elles ne sont pas fiables à 100%. De plus, faire un enfant peut prendre du temps, il est donc inutile de se mettre la pression. Vouloir un bébé nécessite de l’amour, du calme et du temps. 


En savoir plus
Accepter