Fertilité : info ou intox ?

19.04.2019

Sur le net, on voit passer beaucoup de conseils et d’informations sur la fertilité, mais comment peut-on démêler le vrai du faux? Voici quelques mythes investigués et résolus pour vous !

La fertilité : info ou intox ? Proxeed

Faire le poirier après l’amour augmente les chances d’avoir un bébé

Idée très répandue, elle n’en est pas moins fausse ! En effet, cela semble logique que la gravité doit aider les spermatozoïdes à descendre vers les trompes. Néanmoins, et heureusement, la nature est bien faite et l’aide apportée par la gravité est inutile. Les spermatozoïdes n’ont besoin que de cinq minutes pour atteindre les trompes, et peuvent survivre trois jours sans interférence. Il est donc fort probable qu’ils aient déjà atteint leur destination avant même que vous ne commenciez vos acrobaties !

La fertilité diminue avant 40 ans

Si la réponse était unanime il y a une dizaine d’années, le consensus semble ne plus être d’actualité. De nombreux biais dans les études ont été trouvés, et l’âge de certaines a été pointé du doigt. D’autres études encore montrent que la fertilité ne diminuerait pas avant 40 ans là où les premières études parlent de 35 ans. Alors si vous approchez de la trentaine, rien ne sert de paniquer, il vous reste peut-être plus de temps que prévu pour commencer votre famille !

Les contraceptifs ont un impact sur la fertilité

En règle général, les contraceptifs n’ont pas un effet à long terme sur la fertilité une fois qu’on les arrête. Dans le cas de la pilule, l’un des contraceptifs les plus utilisés, les études montrent que 80% des femmes qui désirent un enfant débutent une grossesse dans l’année qui suit l’arrêt de leur contraceptif. Un chiffre encourageant qui semble donc contredire ce mythe.

Les vêtements trop serrés et fertilité ne font pas bon ménage

Cela semble fou, mais c’est pourtant vrai pour la fertilité masculine ! Eh oui, la production de spermatozoïdes est influencée par la chaleur : plus il fait chaud, moins le sperme en contient. Il faut donc penser à faire respirer vos testicules… ce que vos boxers ou jeans slim ne leur permettent pas de faire.

L’alimentation peut améliorer le taux de fertilité

Chez Proxeed, nous sommes convaincus que c’est vrai ! Nous avons déjà parlé des fruits secs, du poisson et des fruits de mer dans nos articles précédents, qui améliorent vos chances de tomber enceinte grâce à leur teneur en oméga-3. Cependant, si des aliments ont un effet positif, cela signifie que d’autres peuvent en avoir un négatif. Comme exemple, on peut bien sûr parler de l’alcool, véritable ennemi des futures mamans, mais on peut aussi citer le café ! Si elle est votre allié pour chasser la fatigue, la caféine réduit drastiquement les chances de fécondation. Une seule tasse par jour serait d’ailleurs suffisante. De quoi inciter à la prudence...

Heureusement, nos compléments alimentaires augmenteront votre fertilité sans pour autant vous demander de changer vos habitudes !


En savoir plus
Accepter