Diminution de la réserve ovarienne et infertilité

17.02.2020

Si la charge ovarienne diminue inévitablement chez la femme, il arrive cependant que ce phénomène de réduction soit plus rapide que prévu, provoquant alors une production moindre d'ovocytes et, en parallèle, des problèmes de fertilité. Qu'est-ce que la diminution de la réserve ovarienne ? Comment celle-ci impacte-t-elle la fertilité féminine ? Proxeed vous répond. 

Diminution de la réserve ovarienne et fertilité - Proxeed

Que signifie la notion de "réserve ovarienne" ?

La réserve ovarienne correspond au nombre de follicules présents dans les ovaires. Ce nombre oscille tout au long de la vie de la femme. Il évolue en fait selon l'âge de celle-ci et détermine le taux de fertilité. 

Plus le nombre de follicules présent dans la réserve ovarienne est élevé, plus les chances de tomber enceinte sont élevées. 

En pratique, la réserve ovarienne apparaît dès la vie utltra-utérine. Le nombre de follicules à cette période est extrêmement élevé, il avoisinerait les 7 millions de follicules. Ce taux diminue dès la naissance et ce, jusqu'à la ménopause. Bien que ce nombre diffère d'une femme à l'autre, on compte en moyenne que le taux de follicules à la ménopause serait de 1 000. 

La réserve ovarienne constitue donc un réel indicateur de fertilité féminine. C'est elle qui explique, entre autres, le fait que la fertilité féminine diminue au fil des ans. La baisse du taux de follicules correspond donc généralement au vieillissement ovarien.  

Ce sont les follicules qui contiennent les ovocytes qui se transformeront ensuite en ovules, en attente d'être fécondés. 

La réserve ovarienne est traduite par une hormone : l'hormone antimülérienne (AMH). Un taux d'hormone AMH bas signifie un taux de follicules bas. 

L'insuffisance ovarienne ou diminution de la réserve ovarienne 

Toutes les femmes voient leur système reproductif vieillir. Cependant, ce vieillissement peut apparaître plus tôt que prévu pour de nombreuses femmes. La diminution de la réserve ovarienne s'en voit alors diminuer plus rapidement et le vieillissement ovarien peut être qualifié de précoce. 

L'insuffisance ovarienne est l'un des problèmes de fertilité les plus courants puisqu'il touche de 10 à 15% des femmes. 

En parallèle avec la diminution de la réserve ovarienne - aussi appelée DOR - on remarque alors une altération de la qualité des ovocytes qui provoquerait l'infertilité. 

Le souci d'insuffisance ovarienne est décelé lors d'un bilan de fertilité, réalisé systèmatiquement après un an d'essai de grossesse. Néanmoins, le fait d'avoir des cycles irréguliers voire inexistants peuvent être un indicateur de ce souci de fertilité.

Lors d'une insuffisance ovarienne, on remarque généralement un épuisement anormal du nombre de follicules et d'ovocytes, un blocage lors du vieillissement et de la maturation folliculaire.

Les causes et les solutions de l'insuffisance ovarienne 

Aucun facteur précis n'explique l'insuffisance ovarienne aujourd'hui. Cependant, il se pourrait que le vieillissement ovarien prématuré soit du à des facteurs environnementaux et du quotidien comme un problème génétique, un air pollué, la consommation d'alcool ou de tabac. Il est d'ailleurs noté qu'une femme qui fume durant sa grossesse pourrait provoquer l'insuffisance ovarienne de sa propre fille.

Pour l'instant, aucune solution miracle n'a été trouvée dans le domaine médical. De nombreuses grossesses sont tout de même envisageables avec le don d'ovocytes ou la PMA. 

C'est le bilan de fertilité qui déterminera les solutions possibles.

Lors du bilan de fertilité, un dosage hormonal et une échographie pelvienne seront, entre autres, réalisés. 

L'hormone AMH sera contrôlée pour vérifier l'évolution des follicules. De même, l'hormone hypophysaire FSH sera analysée. C'est elle qui stimule la production d'oestrogènes et la maturation des follicules. La troisième hormone prise en compte est l'oestradiol. L'étude de celle-ci permet de déterminer la qualité des ovocytes.

Comme pour tous les problèmes de fertilité, il est important de prendre chaque histoire au cas par cas car chaque couple est différent. Comme indiqué plus haut, c'est le bilan de fertilité qui pourra déterminer quelles solutions sont possibles. 

Nous rappelons qu'un quotidien sain et équilibré allié à des compléments alimentaires peut booster considérablement votre fertilité.


En savoir plus
Accepter